YAKI YAKI ? YAKITORIS !

Il y a quelques mois, en plein milieu d’une soirée, une copine vivant à Paris m’a balancé qu’elle mourrait d’envie de bouffer des Yakitoris boeuf fromage.  Quoi ? Yakitori, ok je connais mais au boeuf et au fromage… j’ai jamais vu ça à Montreal! Scandale!

Et apparemment, tous les restos japs en France en ont. Je pense qu’un retour au pays s’impose… Y’en a à Marseille j’espère ?!! Bref, je l’ai de suite «googlelé» (du verbe googleler bien sûr) pour voir à quoi ça ressemblait. Évidemment, je salivais rien qu’à en voir les images. J’imagine que ce yakitori est un peu le canard laqué / riz cantonais de tous les restos asiatiques francais ou le General Tao au Québec, un classique pas vraiment typique mais bon, ma foi, qui fait très bien son boulot.

Quelques mois ce sont écoulés et il a fallu que j’ailles manger au fameux Kazu pour ranimer ma passion pour la cuisine japonaise. Attention, là je ne parle plus des sushis puisque de toute façon, je mange des sushis au moins une fois toutes les deux semaines pour assouvir ma frustration de ne pas naître Maître Sushi ni, de grillades teriyaki.

En faite, pour tout vous dire l’histoire entre la cuisine japonaise et moi remonte à décembre dernier, en vacances à Hong Kong. Ce soir là, j’ai eu un coup de foudre pour ce petit resto japonais trouvé par hasard dans le quartier de Tsim Sha Tsui. Au menu, il y avait quelques sushis (sans riz) et une liste de petites bouchées à partager. Aubergines grillées, brochettes d’asperges et bacon, rouleaux de boeuf au riz fondant servis dans un bouillon parfumé de champignons… Bref, toutes les bouchées étaient délicatement et magnifiquement disposées dans ses plus beaux plats. C’était du grand art. J’y repense à chaque fois que je revois les photos, et des fois je rêve de pouvoir les préparer moi même. Donc, en attendant d’y retourner je me console (plutôt bien ne vous inquiétez pas pour moi ahah ) dans ces supers Izakaya, les brasseries japonaises à Montreal telles queKazu, Imadake que je vous recommande sans plus tarder si vous n’y êtes pas encore allés !

Bref, tout ça pour dire que je suis à fond, et moi quand je m’y mets je donne tout. Même l’alcool japonais Umeshu c’est mon nouveau truc. J’y ai goûté dans le bar «secret» du proprio de Big In Japan sur St-Laurent qu’un ami m’a fait découvrir y’a 3 semaines et que j’adore. C’est de l’alcool de prune et c’est une tuerie. Mais bien sûr on ne peut pas en acheter à Montreal, (merci la SAQ) alors à défaut d’être patient et d’attendre 1 an pour le boire (si vous le faites vous même chez vous, c’est très facile), vous pouvez demander à vos amis supers sympas qui habitent hors du Québec d’en ramener 😉

Bon, retournons à ces brochettes Yakitori au boeuf et au fromage. Puisque c’est un peu ça le but du post hein? Voici une recette plutôt facile à faire, pour des brochettes servies en entrée ou en plat principal avec  une petite salade. Réussite assurée auprès des convives, à part pour ceux qui n’aiment pas le fromage ( oui oui, ils existent).

Les Yakitoris sont des petites brochettes cuites sur un gril très populaires au Japon, mais aussi partout en Asie. Au poulet, au boeuf, au poisson, aux légumes, aux oeufs, la variété de brochettes est infinie. Grillés natures ou marinés dans une sauce sucré salés. On les mange partout, au resto ou encore mieux directement dans la rue !

Pour 9 brochettes :

-6 Tranches fines de bifteck intérieur de ronde.boeuf angus.(environ 1 $ par morceau) 6 morceaux ou, une vingtaine de tranches de carpaccio de boeuf.

-1 Bon morceau de fromage qui a du goût : emmental,  leerdammer ou du gouda si disponible sinon j’ai utilisé du Cracker Barrel fort 400-500 g.

-Des petits pics à brochettes

Pour la marinade :

3 c.a.s soya

1  c.a.s oyster sauce

1 c.a.s mirin

2 c.a.s miel

2 c.a.s vinaigre de riz

1 c.a.s de sucre

Des sésame grillés.

Poivre.

– Couper le fromage en cube ( environ 1 cm de large).

-Disposer le fromage au milieu du steak et bien l’enrouler serré.

( Si vous le désirez et si votre fromage s’y prête facilement sans se fendre en 2, vous pouvez à cette étape embrocher les rouleaux de boeuf fromage avec le pic en bois sans les couper en cube, dans ce cas, sautez les 2 prochaines étapes). 

-Couper le rouleau en petit morceau de tailles égales selon la taille de votre steak.

-Embrocher les petits cubes sur le pic en bois ( 4 morceaux par pic).

-Dans un plat, disposer les brochettes et verser la marinade dessus. Faites bien imbiber vos brochettes de tous les côtés. Laisser reposer 1h au frigo.

-Sur une plaque grill, une poêle  à feu fort ou dans votre four, faire cuire vos brochettes. Attention à la cuisson, surveillez-les bien! Le fromage ne doit pas être dégoulinant, dès qu’il commence à fondre arrêtez la cuisson 3-4 min max ( la première fois que je les ai fait la cuisson était parfaite, cette fois-ci, j’ai fait la maline en prenant les photos en même temps du coup, le fromage avait un peu trop fondu 😦 sorry…  )

-Avec un pinceau, badigeonner les brochettes de votre petite sauce restante pour terminer. Arrosez de sésames. Poivrez. Servez chaud !

Bon app’ les cocos !


Cet article, publié dans Les recettes de Lisou, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour YAKI YAKI ? YAKITORIS !

  1. Mmhhhh ça m’a l’air excellent !!

  2. Mais ça a l’air bien trop bon ce truc !!! Miam miam à faire sur le barbec cet été ! Et comme d’hab tu m’as trop fait rire ma poule !!! Bisousss !!!

  3. Sandrine dit :

    Mais bien sur qu’il y a du boeuf fromage à Marseille… pour te dire il y en a même à Nice…
    Un petit retour en France (I mean Paris) s’impose! Bisous ma Lisou

    • cocobasilic dit :

      Mdr ma Sandrine ! C’est ce que je me suis dit quand ma soeur m’a dit que même au Maroc y’en avait ahahah!!! Bref, c’est clair un retour au pays s’impose c’est plus possible!!! Je vais sûrement venir cet été vers juin-juillet 😉 Bisou ma chérie.

  4. LE COUZ dit :

    Tu vas finir obèse ma cousine cherie mmmdddrrr….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s